Newsletter n° spécial 2

Éditorial

Un carême pas comme les autres

Le communiqué des évêques belges publié le 10 mars (https://www.cathobel.be/2020/03/12/corona-leglise-catholique-de-belgique-suspend-toutes-les-celebrations-publiques/) et les mesures annoncées en soirée par le gouvernement nous poussent à nous adapter d’une façon inattendue à l’épidémie qui s’étend depuis quelques semaines.

Concrètement pour notre paroisse :

  • toutes les messes de semaine et de week-end sont supprimées,

(On peut suivre la messe en radio dimanche sur La Première à 11h et en télévision sur La Une et France 2 à 11h.)

  • toutes les veillées de carême et réunions de prière, ainsi que la veillée de réconciliation du 2 avril, sont supprimées,
  • les responsables de la catéchèse et des groupes de jeunes communiqueront aux parents les décisions prises,
  • seules les réunions qui ne peuvent pas être reportées sont maintenues, avec prudence.

Mais Dieu est toujours là, l’Église nous relie encore, notre foi reste vivante, et le carême continue ! Nos évêques nous invitent d’ailleurs à en faire d’autant plus un temps de prière, de conversion, de solidarité. Profitons de cette période pour, à défaut d’aller à l’église, laisser davantage l’Évangile entrer dans nos maisons, et nous arrêter un peu avec Dieu.

Pour nous y aider, notre paroisse nous offre :

  • des lieux de prière personnelle : la chapelle de l’église Ste-Croix et l’église du monastère sont ouvertes à la prière en journée, ainsi que l’église St-Étienne le dimanche de 14h à 18h et le mercredi de 16h à 19h,
  • exceptionnellement notre newsletter devient hebdomadaire, jusqu’à la reprise des messes. Vous y trouverez de quoi nourrir votre foi et alimenter votre prière,
  • notre site https://paroisses.be sera régulièrement alimenté,
  • chaque semaine, nous vous proposerons une méditation écrite sur l’évangile du dimanche qui suit.

En particulier, notre pensée et notre prière accompagnent ceux qui souffrent le plus de cette situation : les victimes du virus, leurs proches, les personnes en isolement forcé. Et aussi les multitudes de femmes et d’hommes qui ne comptent pas leur temps et leurs forces pour être au service de la santé de la population de notre pays.

Que notre foi nous inspire à tous de la compassion, du sens des responsabilités, de la maîtrise des émotions, en vivant dans la proximité de Dieu et le souci des autres.

Eric Mattheeuws

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.