Point de vue d’un.e paroissien.ne

Chaque semaine, retrouvez le point-de-vue d’une ou deux personnes de la paroisse, leur regard sur la Parole de Dieu à partir de leur foi et de leur vie :

Tu es bon, toi notre Père.
Tu nous as créés par amour.
Tu nous as envoyé ton fils Jésus
pour nous faire connaître ta bonne nouvelle
et nous enseigner ton commandement d’amour.
Connaissant notre fragilité, tu as promis et donné
ton Esprit-Saint aux premiers disciples.
Cet Esprit les a remplis de force pour témoigner et répandre
l’Évangile malgré souffrances et persécutions.
De nos jours encore, et plus que jamais,
tu nous envoies vers nos frères et sœurs
pour leur dire qu’ils sont aimés de toi.

Mets en nous ton Esprit de clairvoyance,
que nous puissions discerner quel chemin prendre pour mieux aimer.

Mets en nous ton Esprit d’audace et de force,
que nous ne nous laissions pas abattre par la crainte et l’adversité.

Mets en nous ton Esprit de confiance et d’abandon,
que nous mettions notre espérance en toi et toi seul.

Mets en nous ton Esprit de douceur et de service,
que nous puissions être humbles artisans de paix
auprès de nos frères et sœurs et en priorité des plus fragiles.

Père, que cet Esprit de Pentecôte reste en notre cœur pour toujours jusqu’à l’heure de te rejoindre.

Amen.

Guy Dembour

* * *

En cette période d’incertitude, d’angoisse et de tristesse, la « fête »
de la Pentecôte nous encourage à quitter la désespérance.
L’Espérance d’un monde meilleur est. Mais !
Comme c’est difficile de rester calme au cœur de l’adversité.
Comme c’est difficile de garder confiance, d’accepter avec humilité notre fragilité, nos égarements face aux besoins non essentiels.
Sidérés, nous en avons le souffle coupé, toutes générations confondues, excepté, semble-il, les plus jeunes. Serait-ce un signe du monde nouveau qui se construit ?
Par dessus nos masques nous pouvons sourire par les yeux…
Ce regard lumineux participe au langage universel, signe d’appartenance à un monde fragile au sein duquel nous marchons ensemble vers des chemins nouveaux.

Une paroissienne

2 réflexions sur « Point de vue d’un.e paroissien.ne »

  1. Merci Dominique pour ce beau partage! Oui, ce temps de confinement est par plusieurs aspects un temps de grâce. Nous avons tant le temps de prier!

    J'aime

  2. Merci Dominique pour ce beau partage. C´est vrao que le confinement est à bien des égards un temps de grâce. Nous avons tant le temps de prier!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.